Mot de nos président.e.s

L’année 2022 a été tumultueuse. Notons la persistance de la pandémie, l’isolement, l’inflation, le déclin de la santé mentale, les crises et les conflits humanitaires, en plus des difficultés scolaires et du taux de décrochage à la hausse. Dès le brouillard percé sur un défi, un autre, plus important encore, s’est placé sur notre chemin déjà rocailleux. La seule constante a été le changement.  

Si la pandémie a profondément transformé notre monde, changé nos routines d’entraînement et exacerbé les enjeux sociétaux, elle nous a également montré que le changement n’était pas seulement inévitable, mais nécessaire. Au Y, nous comprenons que pour assurer notre impact social, il faut transformer notre offre de services afin de pérenniser notre viabilité opérationnelle. En 2019, nous avons mis en œuvre notre plan stratégique, avec un retour prévu à la rentabilité en 2025. À mi-chemin, nous constatons que nombre de ces changements s’implantent bien, nous permettant ainsi de mieux répondre aux besoins croissants des communautés.  

Parmi les points marquants de la dernière année, comptons l’ajout d’un nouveau fonds d’investissement à notre stratégie financière à long terme, l’investissement dans la philanthropie et des donateurs et donatrices qui nous ont accordé leur confiance. Nous avons réévalué notre modèle de garderies et pris la décision difficile de fermer deux points de service, mais nous avons aussi établi de nouveaux partenariats afin d’offrir nos programmes et services au-delà de nos murs. Notre programmation intégrée au centre sportif Olive-Urquhart, ouvert récemment à Pointe-Claire sur le site de l’ancien YMCA Ouest-de-l’Île, en est un exemple.  

En 2022, la jeunesse a également été au centre des efforts supplémentaires déployés. Un nombre record d’ados ont fréquenté nos Zones jeunesse, et nous avons élargi notre programme YMCA Alternative Suspension grâce aux obligations à impact social et rouvert le Camp YMCA Kanawana après deux ans de fermeture. Par contre, notre avancement ne doit laisser personne de côté. Le soutien apporté à certaines des populations les plus vulnérables et marginalisées demeure l’axe principal de notre secteur de la Réintégration et inclusion sociale. La Résidence YMCA, maintenant entièrement rouverte, offre d’ailleurs des services de logement et d’intégration aux demandeurs et demandeuses d’asile.  

Enfin, un meilleur soutien apporté à nos équipes a également été un élément important cette année. Grâce au programme d’aide aux employé.e.s amélioré proposant désormais des services de télémédecine, à des ateliers sur la santé mentale et à un nouveau programme de mentorat, nous veillons à ce que l’ensemble des membres de notre personnel bénéficie du soutien et des occasions nécessaires à leur développement personnel et professionnel. La raison est simple : sans ces personnes, rien de ce que nous faisons ne serait possible. 

Mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Le changement est un processus qui n’aurait jamais pu être entamé sans le soutien et la générosité de nos incroyables donateurs et donatrices, des membres de notre personnel, de nos membres, de nos bénévoles et de nos partenaires. Nous espérons que notre rapport annuel vous inspirera et que vous continuerez à nous accompagner sur la voie du changement dans les communautés.

Ensemble, tournons-nous vers un avenir meilleur.  

Nancy Audette

Présidente du conseil d'administration Les YMCA du Québec

Stéphane Vaillancourt

Président-directeur général
Les YMCA du Québec

Claudie Imbeau-Chagnon

Présidente
Fondation des YMCA du Québec